Oran 5 juillet 1962 - Adimad Mraf

Aller au contenu

Oran 5 juillet 1962

Histoire
Le Massacre ORAN
 
5 juillet 1962
 
 
Oran, 5 juillet 1962. Fin de la guerre d'Algérie. Alors que les Algériens en liesse célèbrent l’Indépendance, la fête tourne au drame. 700 habitants, Européens ou musulmans ayant choisi la France, sont massacrés en quelques heures. La chasse à l’homme, déclenchée mystérieusement, dure une journée sous le regard passif de l’armée française, bouclée dans les casernes sur ordre du Président de Gaulle. Pourquoi l’armée française n’est-elle pas intervenue pour sauver tant de vies ? La réponse est dans ce documentaire. Où l’on apprend notamment que de Gaulle aurait dit : "Si après l’indépendance, il y a des gens qui s’entre-tuent, nous ne devrons pas intervenir dans le maintien de l’ordre". Ce drame peu commenté qui n'a fait l'objet d'aucune véritable enquête reste un trou noir dans la guerre d'Algérie.


Retourner au contenu